Dépaysement cubain, s'ouvrir à une autre culture!

Québec, 20 janvier 2017 - 

En tant que modèles et chefs de file dans la communauté de Québec, les Capitales participent, tout au long de l’année, à de multiples activités qui améliorent le quotidien de la jeunesse. Du lot ressort un projet né en 2015 entre Cuba et les Capitales.


Une douzaine de joueurs de la région de Québec et trois jeunes joueurs de la région de Montréal rentrent d’un voyage de sept (7) jours à Cuba, où ils ont vécu une expérience culturelle et sportive hors-du-commun avec des jeunes cubains et des entraîneurs cubains réputés. 

Ce projet mené par les Capitales de Québec et initié par leur Président Michel Laplante en était à sa 3e édition (5 au 12 janvier 2017). Les objectifs de ce voyage sont multiples : s’enrichir à une nouvelle langue, s’ouvrir à une autre culture et être déstabilisé occasionnellement. Tout ça grâce au baseball!


En plus de s’entraîner et de jouer des matchs à cinq reprises durant la semaine, les jeunes et leurs familles ont eu la chance d’assister à une partie de baseball professionnel à Matanzas et de voir évoluer les trois joueurs des Capitales Roel Santos, Yurisbel Gracial et Yordan Manduley dans leur environnement local. Une visite de La Havane était aussi à l’horaire de ce beau voyage.

S’entraîner à Cuba, c’est dépaysant! Le transport vers le terrain de baseball se fait dans un vieux camion des années 50 où tout le monde est entassé. Ça rend l’expérience cubaine encore plus spéciale, plus vraie. Les habitudes d’entraînement sont aussi différentes. Toutefois, c’est la possibilité de partager cette expérience avec des jeunes cubains du même âge, et leur famille, qui est le plus enrichissant. Les valeurs transmises au cours de cette semaine sont très humaines : le respect des entraîneurs et des coéquipiers, l’effort démontré dans les pratiques et le partage sont mises à l’avant-plan.

Les cultures du sport

Quelques semaines avant le départ, les jeunes ont pu bénéficier de cours d’espagnol avec l’ancien Capitales Josué Peley. Maintenant traducteur au sein de l’organisation des Blue Jays de Toronto, Josué Peley est l’enseignant tout désigné pour jumeler langue et baseball. Les jeunes Québécois sont donc arrivés sur le terrain de baseball du village de Cardenas à Cuba en connaissant le vocabulaire de baseball et en pouvant communiquer un peu avec leurs compatriotes cubains. 

Cette semaine de baseball, organisée conjointement avec la Fédération Cubaine de Baseball, permet aux Capitales d’entretenir de précieux liens avec les autorités cubaines. Des liens qui contribuent à faire grandir des projets comme la tournée de l’Équipe Nationale de Cuba dans la ligue Can-Am et à la venue de quelques joueurs cubains à Québec encore l’été prochain.  

 

© journalinternet.com 2016